Covid 19 : Update Serbia vs France #4

SERBIE

• 384 cas enregistrés (4 personnes sont décédées)

L'état d'urgence en Serbie a été déclaré le 15 mars

• Interdiction stricte de déplacements pour les personnes âgées de plus de 65 ans (70+ dans les zones rurales de moins de 5 000 habitants).

• Interdiction de déplacements pour tous de 17h00 à 5h00 tous les jours (sauf pour les employés en service, de troisième huitième, les personnes ayant un besoin urgent de soins médicaux et certains groupes d'agriculteurs.) L'exception est le dimanche quand les citoyens de plus de 65 ans peuvent quitter leur domicile de 3 à 8 heures du matin pour faire les courses.

Les nouvelles mesures en vigueur depuis le 21 mars :

• Le transport urbain dans tout le pays est suspendu. Cette décision ne s'applique pas au transport en taxi, aux véhicules de tourisme propres et au transport des employés.

• Interdiction de travail de tous les locaux et points de vente dans les centres commerciaux, à l'exception des supermarchés, des épiceries et des pharmacies.

• Fermeture des restaurants et cafés.

• Interdiction de sortie dans les parcs et espaces publics pour les loisirs et les sports.

• Interdiction de rassemblement public dans un espace fermé - maximum 5 personnes.

 

FRANCE

• 22 304 cas enregistrés (3 281 personnes rétablies)

• 1 100 décès dûs à l’épidémie

Selon les derniers chiffres annoncés, mardi 24 mars, par le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, le Covid-19 a fait au moins 1 100 morts en France, dont 240 depuis lundi soir, en milieu hospitalier (85 % ont plus de 70 ans).

• Plus de 10 170 patients sont hospitalisés, dont 2 516 dans un état grave et en réanimation.

• Quelque « 85 % des décès enregistrés surviennent chez des personnes de plus de 70 ans.

• 34 % des patients en réanimation ont moins de 60 ans et 58 % entre 60 et 80 ans.

• 3 281 personnes étaient sorties guéries de l’hôpital, et il est estimé que 12 000 personnes n’avaient pas eu besoin d’hospitalisation.

Plan d'aide aux startups - Pour tenter de soutenir les start-up pendant cette période, le gouvernement va mettre en place avec Bpifrance un prêt spécifique qui vise à leur donner de la trésorerie. Ce prêt ne pourra être actionné que si les investisseurs s'engagent sur les mêmes sommes. L'Etat a prévu pour sa part une enveloppe de 80 millions d'euros. Donc potentiellement, les start-up pourraient disposer d'une réserve de 160 millions d'euros.

Par ailleurs, les entreprises vont bénéficier de l'avance de paiement du crédit impôt recherche pour ces entreprises tech et en phase de croissance. Selon le gouvernement français, cela va apporter de la trésorerie anticipée pour un montant de l'ordre du milliard d'euros.

En même temps, 250 millions d'euros d'aides prévues dans le cadre du Plan d'investissement avenir (PIA) vont aussi être totalement débloqués. Enfin, Bpifrance va accorder des prêts à taux zéro dont l'enveloppe globale est portée à 1,3 milliard d'euros.

Autres actualités

Aucune actualité disponible.

Nos événements

Aucun événement ne correspond à votre recherche

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?