Secteurs & marchés

La Serbie et la France ont signé un accord sur la construction d'un parc éolien à Kikinda - Un projet de 120 millions d'euros

Parmi les 22 accords bilatéraux signés par les délégations de la Serbie et de la France, à l'occasion de la visite du Président Macron, figurent ceux qui ont été signés par le gouvernement provincial de Voïvodine et qui concernent le secteur de l'énergie. L’un d’eux concerne la construction d’un parc éolien à Kikinda, d’une puissance installée de 85 MW, qui serait construit par des entreprises françaises pour un montant de 120 millions d’euros.

- Le protocole parle des intentions des entreprises françaises de construire un parc éolien dans la région élargie de Kikinda, avec 85 MW installés, pour un investissement de 120 millions d'euros. Si ces entreprises réussissent toutes les procédures, cet investissement se réalisera rapidement. Ce serait le premier investissement français dans les parcs éoliens - a été confirmé à Tanjug devant le gouvernement provincial de Voïvodine.

L’objectif de la Serbie est d’avoir entre 25 et 27% de la production totale d’électricité à partir de sources d’énergie renouvelables d’ici 2020.

Un mémorandum a été signé avec l'Association française des professionnels de la recherche géothermique.

Ont été signés également : Protocole d'intentions entre Akua Energy SAS, IEL OIE Balkan Renewable Energy et le secrétariat provincial de l’énergie, de la construction et des transports de Vojvodina AP, Protocole d'intentions entre Proparco et Akua Energy SAS pour le financement du projet de parc éolien de Basiad et Protocole d'intentions de développement de projets de la géothermie profonde en Serbie.

Autres actualités

Nos événements

Semaine Française 2019

CCIFS a le plaisir de vous informer que la septième édition de la Semaine française se déroulera entre le 20 et le 27 novembre prochain. Elle sera...

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?