Nouveau paquet de mesures du Gouvernement de la République de Serbie visant à réduire les conséquences économiques du Covid-19

Le 30 juillet 2020, sur proposition du ministère des Finances, le gouvernement de la République de Serbie a adopté une conclusion adoptant un nouvel paquet de mesures visant à éliminer les conséquences économiques du coronavirus en Serbie. La valeur totale des mesures est d'environ 5,8 milliards d'euros, soit environ 12,5% du PIB serbe. Selon les annonces, les mesures ne seront disponibles que pour les entreprises qui n'ont pas licencié plus de 10% de leurs employés dans la période du 15 mars 2020 jusqu'à l'expiration de trois mois à compter du dernier versement des avantages directs.

Les mesures adoptées dans la conclusion peuvent être regroupées par types de mesures dans les groupes suivants:

Aide financière au secteur privé

  • Paiement direct de fonds aux entrepreneurs, micro, petites et moyennes entreprises du secteur privé qui ont exercé le droit aux prestations directes conformément au règlement - versement d'une aide d'un montant de 60% des prestations directes versées au contribuable en juillet 2020. Les paiements directs seront effectués automatiquement en août et septembre 2020.
  • Assistance directe aux grandes entreprises du secteur privé qui ont exercé le droit aux prestations directes conformément au règlement et qui n'ont pas perdu ce droit - à condition que, au plus tard le 15 août 2020, elles soumettent le formulaire SL: - en août et septembre 2020 pour les mois de juin et juillet 2020 pour les salariés pour lesquels la décision de licenciement porte respectivement sur au moins 15 jours ouvrables en juin et juillet 2020 - versement d'une aide à hauteur de 50% du filet minimum de base revenus pour mars 2020.
  •     Assistance directe à d'autres entités économiques. - Ce groupe comprend les entités économiques qui n'entrent pas dans les deux catégories précédentes et les entités économiques qui sont enregistrées ou ont acquis le statut de assujettis à la TVA entre le 15 mars 2020 et le 20 juillet 2020 - à condition qu'au plus tard le 15 septembre 2020 le formulaire PPP-PD pour août 2020 soit soumis (en entrant dans le champ 1.4 la date de paiement est le 5 janvier 2021). - Le droit aux prestations directes est exercé par les entrepreneurs à taux forfaitaire ainsi que par les entrepreneurs qui paient des impôts sur les revenus d'un travail indépendant et qui n'ont pas d'employés ou qui ont opté pour le paiement d'un salaire personnel - les avantages directs sont réalisés automatiquement. - Ces entités reçoivent des prestations directes en septembre 2020 à hauteur de 120% du salaire minimum net de base pour mars 2020.

Les bénéficiaires de l'aide directe peuvent utiliser les aides au plus tard le 31 octobre 2020, après quoi les comptes dédiés sont clôturés.


Mesures fiscales

  • Report du paiement des impôts sur les salaires et des cotisations d'assurance sociale obligatoire pour une période fiscale (août 2020) avec remboursement ultérieur de l'obligation encourue. Cette mesure sera accessible à toutes les entreprises privées - entrepreneurs, micro, petites et moyennes entreprises.
  • Pour le groupe des autres entités économiques, taxes et cotisations d'assurance sociale obligatoire dont la date limite de paiement est septembre 2020, la date limite de paiement est reportée au 5 janvier 2021.
  • La conclusion n'autorise pas le report du paiement des acomptes au titre de l'impôt sur le revenu.


Moratoire sur les obligations de prêt et de leasing

La Banque nationale de Serbie (NBS) a adopté une décision sur des mesures temporaires pour les banques et les prestataires de leasing afin d'atténuer les conséquences de la pandémie COVID-19 afin de préserver la stabilité du système financier.

  • La décision prescrit l'obligation des banques et des prêteurs financiers d'offrir aux débiteurs (particuliers, agriculteurs, entrepreneurs et personnes morales) un délai de remboursement des obligations (moratoire) au plus tard le vendredi 31 juillet 2020.
  • L'offre de moratoire se réfère uniquement aux obligations qui ont été approuvées au débiteur avant le 28 juillet 2020 et sont dues dans la période du 1er août au 30 septembre 2020, ainsi qu'aux obligations de juillet échues et impayées.
  • Conformément à la décision, la banque et les prestataires de leasing sont tenus de soumettre un nouveau plan de paiement aux débiteurs, de suspendre les paiements des ordres permanents, d'harmoniser les actes internes avec la décision, de faire rapport à la BNS sur une base mensuelle et de supporter le coût de la mise en œuvre du moratoire.

Autres actualités

Aucune actualité disponible.

Nos événements

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?